Bravo Ronald ! Bravo l'ES-Montgeron ! Bravo aux athlètes !

Publié le par MGRC

Bravo Ronald ! Bravo l'ES-Montgeron ! Bravo aux athlètes !

Une médaille olympique plus que méritée pour Ronald Pognon

ESSONNE INFO | Par Julien Monier | Publié le lundi 18 mai 2015 à 14:58 | 0 contribution

Le sprinter de l’ES-Montgeron âgé de 32 ans vient d’obtenir le bronze olympique sur tapis vert avec l’équipe de France du 4×100 mètres. Une récompense qui vient ponctuer une très belle carrière pour le premier Français descendu sous les 10 secondes.

Ronald Pognon, dimanche à Montgeron (MM/EI)

Lorsque Ronald Pognon se présente sur la ligne de départ de sa série du 100 m, au meeting de Montgeron ce dimanche 17 mai, il est fortement applaudi par son public auquel il répond par un petit signe de la main. Le revoici en piste. Après une blessure qui l’aura éloigné des compétitions pendant deux saisons, le pensionnaire de l’ES-Montgeron a remis les pointes cet hiver, dans le but de participer aux championnats du monde de cet été à Pekin (22 au 29 août), et surtout de finir en beauté aux Jeux Olympiques de Rio de 2016. « Après Athènes, Pekin et Londres, ça serait ma quatrième olympiades » espère le sprinter, après son 100 mètres terminé ce jour en 10″99, insuffisant pour aller en finale, « je vais bien me préparer cette année, pour tenter de me qualifier en individuel aux JO » confie Ronal Pognon.

Un challenge à la hauteur de cet athlète d’exception, très forte personnalité, dont le nom restera à jamais comme celui du premier Français descendu sous la barre symbolique des 10 secondes au 100 mètres (Record de France porté à 9″99 à Lausanne en 2005). Il aura ainsi été le pionner de cette nouvelle génération du sprint tricolore, qui tutoie les sommets depuis quelques années. Ronald Pognon assume ce rôle de « précurseur », même si il ne prend pas la grosse tête pour autant et soutient ses successeurs : « Ce sont des athlètes que j’aime beaucoup, comme Christophe (Lemaître), qui perpétue ce que j’ai commencé ».

Le coureur essonnien avant son départ du 100 mètres (JM/EI)

Avec Jimmy Vicaut et Pierre-Alexis Pessonneaux, ces quatre membres de la très belle équipe de France d’athlétisme viennent d’obtenir une bonne surprise. Ils gagnent sur tapis vert la médaille de bronze du relais 4×100 m des Jeux olympiques de Londres de 2012. Arrivés cinquièmes du tour de piste avec passage de témoin, ils finissent finalement 4èmes à la suite de la disqualification du Canada. Mais la récente reconnaissance de l’Américain Tyson Gay pour dopage a éliminé les Etats-Unis et permis à Trinidad-et-Tobago de monter sur la deuxième marche du podium (derrière la Jamaïque et son record du monde en 36″84), et surtout à la France de prendre la troisième place.

Une médaille qui réjouit le sprinter essonnien, même si celui-ci regrette encore son dernier relais lors de cette finale : « j’ai toujours dit que ma presta de la finale était pas top, et que si on n’avait pas eu la médaille, c’était un peu à cause de moi ». Si il y a eu erreur (mais on en doute) de sa part, elle est aujourd’hui bien plus que réparée. « On est en tout cas récompensé pour tout notre travail » conclue Ronald Pognon. Toujours licencié à Montgeron « club que je ne quitterai pas jusqu’à la fin », il nous promet en tout cas encore de bonne sensations pour ses prochains challenges avec l’équipe de France.

A revoir en vidéo : Essonne Info rencontrait Ronald Pognon lors de sa préparation olympique en 2012 :


Entraînement olympique pour Ronald Pognon par essonneinfo

Bravo Ronald ! Bravo l'ES-Montgeron ! Bravo aux athlètes !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article