Inscription sur les listes électorales jusqu'au 30/09/15

Publié le par MGRC

 Une proposition de loi adoptée mercredi à l'Assemblée nationale rouvre l’inscription sur les listes électorales jusqu’au 30 septembre 2015. (AFP/Fred Dufour)
Une proposition de loi adoptée mercredi à l'Assemblée nationale rouvre l’inscription sur les listes électorales jusqu’au 30 septembre 2015. (AFP/Fred Dufour)

Régionales : l'inscription sur les listes électorales rouverte jusqu'au 30 septembre

09 Juil. 2015,

Comment lutter contre l'abstention? C'est la rengaine des veilles d'élections. En vue des régionales, qui se tiendront les 6 et 13 décembre prochains, une mesure exceptionnelle vient d'être adoptée à l'Assemblée nationale : les demandes d’inscription sur les listes électorales seront recevables jusqu’au 30 septembre 2015.

Sur le même sujet

Régionales : les élections se dérouleront les 6 et 13 décembre...



D'ordinaire, celles-ci sont closes au 31 décembre de l'année précédant l'élection. Mais les élections régionales de 2015 ayant été repoussées de mars à décembre, pour cause de réforme territoriale, le délai entre la date limite d'inscription et la tenue du scrutin s'en trouvait considérablement augmenté.

Désormais, confirme le ministère de l'Intérieur, «toute demande déposée depuis le 1er janvier et jusqu'au 30 septembre 2015 sera prise en compte». Le gouvernement a apporté son soutien à cette proposition de loi, déposée par les députés socialistes Bruno Le Roux et Elisabeth Pochon et adoptée mercredi en lecture définitive.

«Le rapprochement entre la date limite d’inscription sur les listes électorales et le jour du scrutin permettra d’obtenir un corps électoral plus sincère, à partir de listes électorales plus représentatives», avait estimé le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, lors de la première séance consacrée au texte à l'Assemblée nationale, le 30 mars dernier.

«Le Gouvernement appelle de ses vœux une réforme plus structurante, dont la proposition de loi que nous examinons aujourd’hui peut constituer une première étape incontournable et utile», avait-il ajouté.

leparisien.fr

Commenter cet article