Agir plutôt que de diviser !

Publié le par MGRC

                Agir plutôt que de diviser !

Solidarité et humanisme. Agir plutôt que de diviser ! Le groupe des Élus de la Gauche Républicaine et Citoyenne demande une réunion d'urgence pour apporter des réponses pragmatiques et réalistes, aux conditions d'accueils des réfugiés organisées par l'Etat et le Conseil Départemental, présidé par François DUROVRAY.

Ci-dessous le courriel envoyé à la maire, au premier adjoint président du Conseil Départemental, et aux présidents de groupe du Conseil Municipal de Montgeron.

"
Madame la Maire ,

Permettez moi en premier lieu de regretter et de condamner fermement les propos irrespectueux qui ont pu être échangés en fin du Conseil Municipal jeudi dernier et qui n'honorent en rien notre assemblée.

Le sujet de l'accueil des réfugiés, inscrit à l'ordre du jour à la dernière minute par le groupe Montgeron Passionnément, est pourtant un sujet qui requière à la fois de l'humilité et du pragmatisme dans les réponses concrètes à apporter à des hommes et des femmes, des enfants qui fuient leurs pays (Syriens, Kurdes, Irakiens,) en guerre, situation sur laquelle nos pays européens doivent assumer aujourd'hui leur responsabilité collective depuis 20 ans d'ingérence incontrôlée.

Sans méconnaître les difficultés vécues par bon nombre de nos concitoyens dans leur vie quotidienne, notamment en terme d'emploi et de logement, nous considérons que notre ville doit pouvoir s'inscrire dans une démarche coordonnée avec le services de l'Etat (dont c'est la responsabilité au titre des politiques des migrants et droit d'asile) et du Département au titre notamment des actions de préventions, de santé et de la solidarité, visant à apporter sa contribution à l'action générale menée par toutes les collectivités essonniennes.

Il serait en effet incompréhensible, au delà même des valeurs de l'humanisme qui doivent tous nous animer, que la ville où siège le Président du Conseil Départemental, ne participe pas à l'élan collectif de toutes les villes de notre département.

Ainsi à titre d'exemple, la maire des Ulis, par ailleurs vice-présidente du Conseil Départemental de l'Essonne en charge de l'action sociale, me semble avoir pris rapidement une position d'accueil compatible avec la situation spécifique de sa ville en totale conformité avec les valeurs universelles de notre République.

En conséquence, je vous demande de bien vouloir rapidement tenir une réunion des Présidents de groupe du Conseil Municipal, en présence de votre premier adjoint par ailleurs président du Conseil Départemental, pour que nous puissions agir de concert vers une solution pragmatique et responsable, permettant de garantir un accueil de qualité de quelques familles à intégrer avec le soutien de la population, des acteurs publics et associatifs hors des débats politiciens stériles.

Ne doutant pas de l'intérêt que vous porterez à notre sollicitation, je vous prie de croire, madame la Maire en l'expression de notre considération républicaine.

Christophe JOSEPH
Groupe des Élus de la Gauche Républicaine et Citoyenne."

Commenter cet article