SIGNATURE DE LA CHARTE DE LA PELOUSE : UN PREMIER PAS QUI DOIT CONDUIRE MAINTENANT A LA DEFINITION D'UNE VERITABLE TRAME VERTE POUR TOUTE LA COMMUNE !

Publié le par MGRC

SIGNATURE DE LA CHARTE DE LA PELOUSE : UN PREMIER PAS QUI DOIT CONDUIRE MAINTENANT A LA DEFINITION D'UNE VERITABLE TRAME VERTE POUR TOUTE LA COMMUNE !

Christophe JOSEPH, élu Gauche Républicaine et Citoyenne était présent lors de la signature de la Charte de la Pelouse entre la Ville et l'Association Pelouse § Environnement le 19 septembre 2015.

Cette association active depuis 1992 a pour but notamment d'assurer la pérennité de l'esprit du cahier des charges établi en 1906 et confirmé dans l'acte de cession de l'Avenue de la Grange à la Commune en 1918.

Les clauses imposaient notamment que la dénomination de l'avenue devait être acquise à perpétuité, mais surtout que cet espace remarquable devait être préservé dans son aspect ( une allée bordée d'arbres) et dans sa fonctionnalité (une promenade piétonne ouverte à tous).

La signature de cette charte issue de l'engagement citoyen de riverains et habitants de Montgeron soucieux de préserver ce poumon vert et lieu chargé d'histoire de notre ville, fut l'occasion de rappeler la nécessité d'inscrire cette démarche de protection environnementale et de valorisation patrimoniale dans un ensemble plus vaste de formalisation d'une véritable trame verte et bleue drainant l'ensemble de notre ville.

La ville écologique pour tous, dans un plan de déplacement urbain formalisé autour des modes doux et environnementaux allant de la foret de Sénart au bord de l'Yerres en passant par le Moulin de Senlis et tendant à la réappropriation des territoires limitrophes bordant la Seine dans l'objectif d'un maillage avec le Port aux Cerises implanté sur Draveil/Vigneux sur Seine, telle est le projet que nous avons souhaité proposer à la réflexion collective.

Valoriser et préserver l'environnement en partenariat avec le tissu des associations (Montgeron Environnement, Pelouse § Environnement, etc...) est une démarche qui doit aussi s'inscrire dans une sensibilisation des le plus jeune âge.

Peut être, un jour, verrons nous cette démarche s'inscrire dans un véritable Projet Educatif de Territoire, appuyé sur les forces vives associatives et les moyens de la maison de l'environnement de notre communauté d'agglomération.

En attendant rien n'empêche chacun de faire œuvre pédagogique en utilisant les ressources de l'Institut National de Recherche en Sciences et Technologies pour l'Environnement et l'Agriculture en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.irstea.fr/lespace-jeunesse/jeux/trame-verte-et-bleue

Commenter cet article