TRANSPORT PUBLIC : ENTRE ARGENT PUBLIC OU MARGE PRIVEE, il faut choisir !

Publié le par MGRC

TRANSPORT PUBLIC : ENTRE ARGENT PUBLIC OU MARGE PRIVEE, il faut choisir !

De quoi parlons nous lorsque l'on parle de délégation de service public de transport.

Alors que certain-es par démagogie pré-électorale demandent toujours plus d'argent public et donc d'impôts sur les usagers, les ménages et les entreprises contributrices au fond des transports en IDF (voir courrier diffusé par François DUROVRAY vice-président du STIF et Sylvie CARILLON candidate IR probable aux élections régionales) la question de l'amélioration qualitative et des moyens de sécurité dans les bus urbains doit surtout être posée aux entreprises délégataires de service public sur leurs affectations de ressources entre investissements notamment en terme de sécurité et, marge net de l'entreprise pour verser des dividendes aux actionnaires.

Pour vous faire une idée trouvez ci-dessous le communiqué de presse du Président-directeur général de TRANSDEV en date du 1er avril 2015 - Bonne lecture en cliquant sur le lien !

http://www.transdev.com/fr/media/communiques-de-presse/resultats-2014-redressement-transdev.htm

extraits :

~~Le résultat opérationnel a été multiplié par deux en un an pour atteindre 107M€. Le résultat net part du groupe est positif pour la première fois depuis la fusion entre Transdev et Veolia Transport à 24M€, contre - 130 M€ en 2013.

~~Chiffres clefs de Transdev en 2014 •6,6 milliards d'euros de CA en 2014 •83 000 collaborateurs •24 millions d'euros de résultat net part du Groupe •Une diminution de la dette d'un milliard d'euros en 2 ans •Un taux de marge de CAFOP de 5,9% (vs 5,2% en 2013) •3,5 milliards de passagers transportés en 2014

~~Le plan à long terme adopté en 2014 prévoit une progression du chiffre d'affaires à compter de 2016 pour dépasser 8 Mds€ en 2020.

Commenter cet article