COURRIER DU DIRECTEUR DE CABINET DU MINISTRE DE L'INTERIEUR SUR LES MOYENS DU COMMISSARIAT DE MONTGERON suite à l'intervention de Christophe JOSEPH (Elu GRC).

Publié le par MGRC

COURRIER DU DIRECTEUR DE CABINET DU MINISTRE DE L'INTERIEUR SUR LES MOYENS DU COMMISSARIAT DE MONTGERON suite à l'intervention de Christophe JOSEPH (Elu GRC).

~~Communication Christophe JOSEPH Conseil Municipal 10 Décembre 2015.

" Suite au report de la motion déposée en septembre dernier par le groupe des Elus de la Gauche Républicaine et Citoyenne (GRC) sur les moyens du commissariat de Montgeron et de la répartition des missions de sécurité publique, nous avons convenu d’un commun accord avec le directeur de cabinet et, suite aux récents événements, de reporter ce débat de fond sur les rôles et missions de la Police Municipale et de l’Etat dans un contexte plus serein.

Cependant il apparait important de vous communiquer les informations reçus le 5 novembre dernier, par courrier du directeur de cabinet du ministre de l’intérieur (à votre disposition), qui nous précisait que la SCP de Montgeron compte à ce jour 86 policiers et adjoints de sécurité dont 68 agents du corps d’encadrement et d’application.

Un départ a été compensé début novembre par l’arrivé d’un gardien de la paix de la 234eme promotion.

Hormis les renforcements programmés de 500 policiers et gendarmes supplémentaires pendant 5 ans au niveau national, pour compenser la suppression de 13 700 postes entre 2007 et 2012 et cela avant même les attentats du 13 novembre qui ont endeuillés la France, il précise que 35 ADS seront affectées dans le département de l’Essonne d’ici à la fin de février 2016 et qu’il appartiendra au directeur départemental de la sécurité publique de décider de leur répartition.

En conséquence, Il convient donc madame la Maire, qu’au nom du conseil municipal vous puissiez engager sans tarder toute demande qui pourrait être formalisée auprès du DDSP pour que Montgeron bénéficie de ces moyens complémentaires pour renforcer la dynamique enregistrée de baisse entre 2014 et 2015 de -4% des atteintes aux biens, de -5%des vols de voitures et de -1% des atteintes volontaires à l’intégrité physique. "

Commenter cet article