PREPARER L'AVENIR EN PRESERVANT NOTRE PATRIMOINE ECOLOGIQUE NATUREL - AGIR CONCRETEMENT à MONTGERON

Publié le par MGRC

PREPARER L'AVENIR EN PRESERVANT NOTRE PATRIMOINE ECOLOGIQUE NATUREL - AGIR CONCRETEMENT à MONTGERON

En décembre dernier ce tenait la COP21 à Paris qui s'est clôturer sur des engagements forts entre les Etats pour relever les défis environnementaux du 21ème siècle.

Véritable prise de conscience de ce combat pour l'humanité toute entière, cette action concertée doit être aussi au cœur de nos actions locales, notamment par le déploiement d'un véritable plan stratégique de développement durable tant sur la gestion patrimoniale des bâtiments et voiries de la ville, qu'au sein d'un vrai Schéma de Cohérence Territorial à élaboré à l'échelle de l'agglomération Seine/Yerres.

Des mesures de sensibilisation et d'éducation à l'environnement doivent aussi être portées des le plus jeune âge sur ces enjeux du présent pour le futur. Ce type d'actions aurait naturellement trouvé toute sa place dans la mise en place d'un véritable Projet Educatif de Territoire élaboré en partenariat avec l'appui de tous les acteurs locaux de l'éducation nationale, mais aussi du tissu associatif riche de notre ville.

Dans le cadre de la journée internationale des forêts en mars prochain, notre ville s''honorerait de porter l'initiative de "plus d'arbres, plus de vie" lancée depuis 2011 et qui entame sa 5ème saison autour de quatre orientations : la pédagogie, l'action, la valorisation et la durabilité.

Les informations pratiques pour s'inscrire (c'est encore possible pour toutes associations, écoles ou particulier) peuvent être trouvées sur le lien suivant : http://www.plusdarbres-plusdevie.org/ .

C'est de part ces démarches collaboratives, partenariales et d'éducation populaire et scolaire que nous préparons ensemble l'avenir équilibré de notre ville, de notre territoire intercommunal et au delà de notre planète.

Pour toutes informations complémentaires n'hésitez pas à nous contacter sur : alter-republic@netcourrier.com

Commenter cet article