MAIRIE DE MONTGERON - LA MAIRE VEUT REDUIRE ILLEGALEMENT LES DROITS D'EXPRESSION DE SES OPPOSANTS !

Publié le par MGRC

MAIRIE DE MONTGERON - LA MAIRE VEUT REDUIRE ILLEGALEMENT LES DROITS D'EXPRESSION DE SES OPPOSANTS !

Non contente de nous imposer de manière illégale un double éditorial en première page du Montgeron Mag depuis un an et, une tribune d'un groupe majoritaire qui ne respecte en rien les obligations légales de séparation de droit de réponse entre les tribunes publiées (réponse systématique sur le même numéro pour ce plaindre du travail fait par les élus d'opposition), la Maire veut maintenant réduire, à la portion déjà congrue, les tribunes des oppositions sans assumer le délitement de sa majorité.

Incompétence ou abus de pouvoir, au delà de la démocratie locale, cela dénote bien d'une nouvelle distorsion entre les discours et les actes d'un binôme exécutif qui s'affole jour après jour de voir la duperie initiale de leur promesse s'afficher au grand jour !

Le message reçu du service municipal de la communication.

"~~Monsieur le Président de Groupe, En mai dernier, la répartition des élus du conseil municipal a changé : l’opposition compte désormais 8 élus au lieu de 7. Concernant l’expression des groupes politiques dans le Montgeron Mag et sur le site internet, le règlement du conseil municipal prévoit, dans son article 26, que « l’espace disponible pour les groupes déclarés de l’opposition est de 2400 signes, espaces compris ; la répartition entre les groupes déclarés se fait au prorata du nombre de membres ». Conformément au règlement du conseil municipal, le nombre de signes qui est attribué à votre groupe a donc été recalculé. Vous disposez désormais de 600 signes. Je vous rappelle que les signatures (noms et références internet) ne sont pas comprises dans ce calibrage. Cette nouvelle disposition prendra effet à compter de la tribune publiée dans le magazine de juillet-août 2016, dont la date de remise est fixée au 17 juin à 17h30. Restant à votre disposition pour toute information..."

La réponse des élus de la Gauche Républicaine et Citoyenne.

"~~Madame la Directrice ;

La démocratie locale ne peut être un outil du fait du prince et en conséquence votre message ne peut être qu'une erreur d'interprétation par la Maire de la jurisprudence constante des droits d'expression de l'ensemble des élus. En conséquence il conviendra à madame la Maire de veiller au respect de tous et des droits d'expression en déduisant du groupe majoritaire le nombre de signes correspondant au départ de ce groupe d'une de ses élus.

En conséquence le groupe des élus de la Gauche Républicaine et Citoyenne gardera bien le nombre de signes qui lui est alloué à ce jour (680 signes), libre à vous de censurer sur ordre notre tribune ce qui ne manquera pas de déclencher de notre part un recours auprès des services du contrôle de légalité de la Préfecture et du Tribunal Administratif.

Je regrette sincèrement que la Maire n'ait pas jugé utile de porter elle même à notre connaissance cette décision illégale et, éminemment politique, et bien évidemment je ne vous tiens pas rigueur personnellement de l'exécution d'un ordre mal assumé par l'exécutif.

Très cordialement

Christophe JOSEPH"

MAIRIE DE MONTGERON - LA MAIRE VEUT REDUIRE ILLEGALEMENT LES DROITS D'EXPRESSION DE SES OPPOSANTS !

Commenter cet article