UNE REPUBLIQUE UNIE POUR GARDER NOS VALEURS FONDAMENTALES DE DEMOCRATIE.

Publié le par MGRC

UNE REPUBLIQUE UNIE POUR GARDER NOS VALEURS FONDAMENTALES DE DEMOCRATIE.

Déclaration Christophe JOSEPH, élu MRC de Montgeron / CAVYVS suite à l'attentat de Saint Etienne du Rouvray..

"Les barbares après avoir tenté d'affaiblir l'Etat Républicain, tentent maintenant de déclencher une nouvelle guerre des religions, rejoignant ainsi tous ceux, qui depuis des mois, veulent transformer cette guerre idéologique et économique en guerre civilisationnelle autour du fait religieux .

Faut il une perte complète de repere en l'humanité pour que de tels actes puissent être perpétrés, dans une lâcheté complète de massacre des innocents au sein d'un lieu de culte.

Il nous faut :

  • Réaffirmer les fondamentaux de la laïcité comme bien commun et respect des droits privés de croire ou ne pas croire,
  • Ne rien lâcher aux faiseurs de fables politiques qui, un jour, mettent l'instituteur sous la dépendance du spirituel et, le lendemain, jouent les vierges effarouchées de leur propre incurie lorsqu'ils étaient au pouvoir,
  • Ne pas tomber dans l'angélisme d'un droit de l'hommisme béa qui est aux droits de l'homme mal assimilés, parfois même par ses défenseurs, ce que Bernadette Soubirou est à la grotte de Lourdes, une icone et non pas la manifestation d'un droit universel,
  • Sanctionner fermement par la loi de la République les auteurs mais surtout éradiquer avec tous les moyens de cette même République les foyers et commanditaires de ces actes perpétrés sur le sol national,

Voila bien l'attente de chacun(e) des francais(e)s, de politiques qui doivent assumer en cette période de crise majeure, les fondements de notre démocratie et son bras armé pour en appliquer la sécurité par la justice, le droit et la défense.

La France n'est forte que lorsqu'elle trouve en son sein les ferments de la Résistance à l'absolutisme, au dogmatisme et aux sirènes de l'abandon de ses valeurs à la collaboration avec toutes les formes et visages des haines et des extrèmismes religieux et politiques.

C'est cet enjeu là qui est posé aujourd'hui à chacun(e) d'entre-nous.

Sachons le relever ensemble pour nos enfants et petits enfants et sortir de l'individualisme des peurs pour agir avec la force de l'unité nationale autour de la défense de la Liberté, de l'Egalité, de la Fraternité, de la solidarité et de la Laicité."

Commenter cet article