MONTGERON - LA CENSURE MUNICIPALE FRAPPE, LA RESISTANCE CONTINUE.

Publié le par MGRC

MONTGERON - LA CENSURE MUNICIPALE FRAPPE, LA RESISTANCE CONTINUE.

Tribune des élus de la Gauche Républicaine et Citoyenne que la Maire veut censurer :

"L'été 2016 restera celui de tous les coups de force !

La fuite en avant de la majorité est caractéristique de ceux qui promettent sans évaluer, dépensent sans compter, n'entendent plus et n'assument pas leurs responsabilités d'élus.

L'absence de transparence sur les dossiers, EPFIF/Eiffage, Moulin de Senlis, centre administratif/technique, marchés de travaux/prestations et, l'état des finances sont sources d'inquiétudes grandissantes à l'aube d'un nouveau matraquage fiscal.

L'annonce d'un référendum local sur le PLU, sans respect de l'enquête publique et du conseil, est le signe d'une fragilité de ceux qui, faute d'un vrai dialogue, cherchent à légitimer leur abus de pouvoir par une fausse consultation.

POUR NOUS C'EST NON !"

Réponse de Christophe JOSEPH, élu GRC/MRC à la mise en demeure de la directrice de la communication de réduire de 680 à 600 signes la tribune des élus de l'opposition républicaine et citoyenne :

"Il semble évident qu'il en est hors de question. La maire devra donc assumer ses censures car bien évidemment il vous est légalement impossible de ne pas publier une tribune !

Autre hypothèse que la majorité trouve enfin le chemin du bon sens.

Georges Orwell dans 1984 écrivait "La dictature s'épanouit sur le terreau de l'ignorance", en 680 signes nous continuerons à faire vivre cette pluralité de l'information pour que la démocratie demeure une valeur cardinale à Montgeron. Cordialement."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article