QUESTIONS DES ELUS GAUCHE REPUBLICAINE ET CITOYENNE / CONSEIL MUNICIPAL DU 3 NOVEMBRE PROCHAIN.

Publié le par MGRC

Le prochain Conseil Municipal de Montgeron se tiendra le 3 novembre prochain à 19h30, salle des Mariages en Mairie. Ci-dessous les deux questions posées par vos élus Gauche Républicaine et Citoyenne (MRC) en fin de Conseil.

"Question 1 – Christophe JOSEPH

Lors du dernier conseil communautaire le 24 octobre, ou une nouvelle fois sur ces dix derniers mois vous n’avez pas siégé tout en percevant vos indemnités mensuelles, la question du devenir de la collecte et du traitement des ordures ménagères était à l’ordre du jour.

Trois délibérations traitaient du sujet.

  • Les deux premières déjà inscrites lors de la séance du 26 septembre, qui n’a pu se tenir faute de quorum, concernaient d’une part un avenant au marché de collecte signé fin 2015 par votre premier adjoint, alors président de la CASVS, qui équivaut à une augmentation du marché initial de +7,76% des couts à supporter et, d’autre part, le rapport annuel sur les prix et la qualité du service public de déchets de la CASVS 2015 qui laisse apparaitre  une diminution de -5,49% des tonnages traités et de -6,98% des coûts de traitement consécutif à cette baisse de tonnage mais, avec, sur la même période, une augmentation de +2,46% des prestations du coût de collecte qui ne manque pas de nous interroger sur la gestion de ce dossier.
  • L’autre délibération qui reste à ce jour en suspend est celle relative au choix que doit faire la communauté d’agglomération sur l’adhésion au(x) syndicat(s) de déchets à compter du 28 février 2017. Le rapport succinct de présentation fait apparaitre que le maintien du rattachement des communes du Val de Seine, donc de Montgeron, au SIREDOM, aura pour impact une augmentation des coûts annuels sur 2017 et sur 2018 de +160 781€ à la charge du contribuable alors que dans le même temps les communes du Val d’Yerres adhérentes du SIVOM réaliseront en 2017 une économie de -378 177€ et en 2018 de -513 177€.
  • A l’occasion de ce conseil communautaire, le Président de l’agglomération a affirmé que les Montgeronnais payaient par leur TOM une partie des dépenses inhérentes à des charges imputables aux Vigneusiens et Draveillois.

Afin d’éclairer le conseil municipal et, au-delà, nos concitoyens, sur les attendus de l’ensemble de ces trois délibérations, pouvez-vous nous faire connaitre votre propre analyse sur les points énoncés et la projection financière pour les ménages Montgeronnais des augmentations à intervenir sur leur Taxe Ordures Ménagères ?

 

Question 2 – Pierrette PROVOST

Dans le cadre de l’aménagement des rythmes scolaires, l’Etat a formalisé une enveloppe financière sous forme d’un fond d’amorçage qui a été jusqu’à ce jour pérennisé. Ce fond a pour but de soutenir les collectivités locales sur la mise en place de ces temps aménagés qui auraient pu permettre aux enfants scolarisés de notre ville de bénéficier d’un véritable renforcement qualitatif des moyens dédiés à l’école publique. Pouvez-vous nous faire le point comparatif entre le montant de la recette reçue de l’Etat au titre de l’année scolaire 2015/2016 et l’état des dépenses supplémentaires engagées par la collectivité pour améliorer l’offre pédagogique et matérielle pour les enfants et les établissements ?"

Commenter cet article