IMPOTS LOCAUX - LA MAJORITE LR/UDI REFUSE LES BAISSES D'IMPOTS de -2% proposées par les élus GRC/MRC

Publié le par MGRC

Lors du dernier conseil municipal du mois de mars, les élus ont eu à voter les taux applicables aux impôts locaux (taxe d'habitation et taxes foncières). A cette occasion les élus Gauche Républicaine et Citoyenne ont proposé d'abaisser de -2% en supplément de la réfaction sur les impôts communaux de l'impact de la fiscalité complémentaire prélevée par la communauté d'agglomération du Val d'Yerres Val de Seine.

Cette proposition de réduction chaque année de -2% jusqu'en 2020 a pour objectif de ramener le niveau des impositions locales, qui ont flambé sous les gouvernances Durovray (12% en 2014 pour Montgeron et 30% au Département en 2016), vers une charge plus conforme au pouvoir d'achat des ménages déjà fortement grevé par les augmentations tarifaires des services communaux et intercommunaux ou du prix de la carte Navigo et Imagin'R

Pour l'année 2017 cette proposition n'aurait en rien contrarié la capacité d'autofinancement de la collectivité sous conditions de restreindre les dépenses de prestige dont les plans de communications de la Maire et de son 1er adjoint sont friands.

A titre d'exemple -2% de fiscalité équivaut à environ 350 000€ de recettes fiscales ce qui devrait correspondre à toutes les dépenses consolidées de l'organisation du Tour de France le 23 juillet prochain. Gérer, c'est faire des choix : Pour les élus de la Gauche Républicaine et Citoyenne la baisse d'impôt a prévalu sur l'achat de quelques places d'honneur pour VIP et dont la facture globale n'est toujours pas communiquée !

 

La tribune des élus GRC/MRC de Mai 2017

Retrouver le chemin d'une fiscalité locale plus juste

En 2014, ils ont augmenté la fiscalité de +12% et créé
une réalité fiscale ou le prélèvement d'impôts au delà du
strict nécessaire constitue un vol légalisé :+2M€ par an
prélevés sur les ménages.
Leur baisse symbolique des taux 2017 (taxes
d'habitation et foncières) ne retrace que notre exigence
d'une prise en compte des hausses de la CAVYVS.
Il est temps de retrouver une gestion
économe,équilibrée des deniers publics.Ainsi nous
avons proposé une baisse dès cette année de -2%
reconductible jusqu'en 2020 pour revenir à un taux
d'impôt plus en accord avec le pouvoir d'achat des
Montgeronnais. Ils ont refusé !

Pierrette PROVOST     Christophe JOSEPH

Les élus Gauche Républicaine et Citoyenne (MRC) de Montgeron
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article