PRESIDENTIELLES : LE PRIX DES RENONCEMENTS ET DE LA DESUNION - LA REPUBLIQUE AVANT TOUT !

Publié le par MGRC

En ce lendemain du 1er tour de l'élection présidentielle comment ne pas regarder l'état de la France fracturée, de la France ballotée, de la France en colère de subir le prix fort des renoncement de la gauche revendiquée libérale au pouvoir et, de l'incapacité des héritiers de JAURES à créer les conditions du rassemblement pour ouvrir ce nouveau cycle politique que requière notre époque.

La droite républicaine, de son coté, s'était elle même disqualifiée en maintenant une candidature incompatible avec l'attente de probité et d'éthique exigée par les Français et, ne pouvait des lors qu'offrir à d'autres cet espace politique que nous avions tous refermé un soir de 2002.

Le résultat fut une campagne inaudible sur les enjeux pour la France et, une nouvelle fois, le règne de la posture, de l'image, de la culpabilisation, des peurs entretenues et de la confusion programmatique qui auront favorisé un émiettement de l'expression collective qui favorise trop souvent les porteurs de démagogie et de marketing.

Un motif de satisfaction toutefois, dans ce vieux pays que d'aucun présentait comme dégouté de la chose publique, peuplé des citoyens désabusés face aux enjeux collectifs et à l'intérêt général, les Françaises et les Français ont répondu présent dans les isoloirs et ont fait massivement usage de leur droit d'expression malgré une campagne catastrophique pour la démocratie représentative.

Sur la 8ème circonscription de l'Essonne (Montgeron, Yerres, Brunoy, Vigneux-sur-Seine, Crosne) le total des candidats des gauches (Mélenchon, Hamon, Poutou, Arthaud) recueillent 16 722 voix (27,66%) dont 12 394 voix (20,54%) pour le seul candidat de la France insoumise, le candidat En Marche 14 380 voix (23,83%). En troisième position, le candidat de DLF, élu de la circonscription recueille 11 222 suffrages (18,60%) devançant le candidat LR/UDI qui réalise 9 007 votes (14,92%) juste devant la candidate FN qui totalise sur son nom 7 790 suffrages (12,76%).

Concernant Montgeron l'ordre de résultat est à peu prés similaire à l'exception d'une inversion entre le candidat DLF et LR/UDI, le premier ne bénéficiant pas sur les autres villes de la circonscription de l'effet spécifique de sa commune d'élection.

Le total des candidats des gauches représentent 3 232 votes (26,67%) dont 19,58% pour le candidat de la France Insoumise, le candidat En Marche 3 194 votants (26,35%), le candidat LR/UDI 2 146 voix (17,70%), le candidat DLF 1 729 votes (14,26%) et celle du FN 1 603 bulletins (13,22%).

Le 7 mai prochain, chacune et chacun est appelé à retourner aux urnes, non plus pour choisir mais pour éliminer du droit d'accès à la Présidence de notre République, la candidate du FN qui ne représente en rien nos valeurs communes de Liberté, d'Egalité, de Fraternité, de Solidarité, de Laïcité, pour lesquelles nous Français nous nous battons depuis des siècles et, en ce moment même, face aux actes terroristes commis au nom d'idéologies et dogmatismes religieux qui ensanglantent notre Nation et frappent nos soldats engagés.

A l'issu du second tour la France ne peut avoir à sa tête le visage de la haine et de l'exclusion.

Ce risque évité, les élections législatives seront alors l'occasion pour tous les citoyens attachés au progrès social, économique, environnemental, démocratique, à la juste répartition des richesses et à un aménagement du territoire plus équitable, de se mobiliser pour ensemble offrir une alternative politique répondant aux défis de ce début du 21ème siècle.

Les élus Gauche Républicaine et Citoyenne de Montgeron / CAVYVS (MRC)

Pierrette PROVOST                            Christophe JOSEPH

 

Pour retrouver les résultats de Montgeron Bureau par Bureau /

https://www.montgeron.fr/download/Etat_civil/1er_tour_presidentielle_2017.pdf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article