CRISE OUVERTE A L'AGGLOMERATION VAL D'YERRES/VAL DE SEINE. La droite prend en otage les habitants de la CAVYVS.

Publié le

Le Conseil Communautaire de la Communauté d'Agglomération du Val d'Yerres/Val de Seine n'a pu se tenir ce lundi 27 juin, en raison d'un boycot de dernière minute des élus "Les Républicains" de Montgeron, Draveil et Vigneux sur Seine.

Cette démarche unilatérale, sans aucune concertation avec les élus des territoires, notamment les élus des oppositions municipales, fut confirmée seulement 30 minutes avant la séance par un texte co-signé des maires de Draveil, Vigneux-sur-Seine, Montgeron et son 1er adjoint.

Cette lettre (ci-joint) confirme à elle seule le constat de carence des deux années de Présidence de la CASVS par Francois DUROVRAY et sa grande responsabilité dans la situation de blocage actuel de notre nouvelle agglomération : ("le constat est connu depuis un an", "il est évident que toutes ces questions auraient du être traitées avant la création de l'agglomération.")

Au nom des élus de la Gauche Citoyenne, Christophe JOSEPH (MRC) a tenu à rappeler que la politique de la chaise vide constatée ce soir, n'était pas à la hauteur des enjeux pour l'ensemble de nos concitoyens et révele une nouvelle fois les fractures profondes qui animent la droite sur notre agglomération.

Il a constaté que les divisions initiées par François DUROVRAY depuis mars 2014 sur la CASVS déteignent aujourd'hui sur notre territoire commun, regroupé par la loi sur la proposition de périmètre identique des présidents de la CASVS (F. DUROVRAY) et de la CAVY (Nicolas DUPONT AIGNAN).

Il a dénoncé l'inconséquence d'élus qui pour couvrir leurs incompétences à défendre les intérêts des Montgeronnais, Vigneusiens et dans une moindre mesure des Draveillois qui furent les seules à être consultés par leur Maire, cherchent aujourd'hui à prendre en otage l'avenir de notre agglomération, de ses services publics, y compris dans des politiques publiques urgentes pour le quotidien de tous nos concitoyens.

Il a ainsi rappelé que la non tenue de cette assemblée aura pour conséquence de reporter des dossiers prioritaires comme le protocole NPNRU du Val d'Yerres pour les habitants des Hautes Mardelles à Brunoy et des Cinéastes/La plaine à Epinay-sous-Sénart et qu'il reste en attente avec les montgeronnais/vigneusiens des conditions de mise en oeuvre de celui concernant la Prairie de l'Oly.

 Ce report impacte aussi les subventions à verser aux associations et Conseils Citoyens intervenants sur les quartiers et la mise en place du Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance dont chacun mesure l'importance pour la vie quotidienne.

Enfin il a confirmé l'exigence d'un pacte financier, budgétaire et social qui s'inscrive à la fois dans une gestion plus contrainte du recours à la dette pour financer de véritables projets d'intérêts généraux, pour tous nos concitoyens dans une logique de projet territorial partagé qui puisse s'appuyer sur un plan pluriannuel d'investissements de rééquilibrage au profit des ex-communes de la CASVS (Montgeron, Vigneux-sur-Seine, Draveil).

Le Conseil Communautaire est reconvoqué le lundi 4 juillet 2016.

CRISE OUVERTE A L'AGGLOMERATION VAL D'YERRES/VAL DE SEINE. La droite prend en otage les habitants de la CAVYVS.
CRISE OUVERTE A L'AGGLOMERATION VAL D'YERRES/VAL DE SEINE. La droite prend en otage les habitants de la CAVYVS.
CRISE OUVERTE A L'AGGLOMERATION VAL D'YERRES/VAL DE SEINE. La droite prend en otage les habitants de la CAVYVS.

Publié dans CAVYVS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article