CRUE YERRES SEINE RÉVEILLON. Info prévention citoyenne du jour

Publié le

Information crue

Situation actuelle Echelle de crue

Situation générale : CRUE MOYENNE A FORTE En Seine et Marne, niveaux en cours de stabilisation.

NIVEAUX EXCEPTIONNELLEMENT HAUTS Sur l'Yerres entre Varennes-Jarcy et Brunoy, niveaux en augmentation au rythme de +1 cm/h. Sur l’Yerres entre Brunoy et Montgeron : niveaux relativement stables.

Zone de confluence Yerres/Seine : fortement influencée par les niveaux de Seine, en augmentation au rythme de + 1.5 cm/h.

Sur le Réveillon entre Santeny et Yerres : baisse variable entre 0,5 et -1.5 cm/h de l’amont vers l’aval.Niveaux de l’eau observés :

Sur l’Yerres, débordements localisés chemin des Prés (Quincy-sous-Sénart), chemin de l’île (Brunoy), contrebas du pont de la rue de Conçy (D31-Yerres), quartier du Blandin (Villeneuve-St-Georges). Limite de débordements Thibaudières (Boussy-St-Antoine).

Sur le Réveillon, inondations toujours observées rue du Réveillon (Yerres), rue de Cerçay (Villecresnes) bien que les niveaux soient à la baisse.

Zones d’expansion des crues toujours sollicitées Évolution prévisible pour les 3 prochains jours :Tendance générale :

Sur l’Yerres aval, tendance des niveaux pour les 12 prochaines heures à la hausse. Elle pourra varier de 1 à 3 cm/h selon les biefs de rivière.

Sur le Réveillon entre Santeny et Yerres, niveaux à la baisse plus ou moins marquée selon les endroits pouvant aller jusqu’à 1,5 cm/h. Sur la Seine, niveaux à la hausse d’environ 1,5 cm/h.

RISQUES IMPORTANTS : VIGILANCE EXTREME REQUISE.

Commentaires : Attention, contexte météorologique dégradé et très changeant Commentaires : La tendance sur les prochaines 12 heures est à la hausse sur l’Yerres et à la baisse sur le Réveillon. Pour toute information relative aux niveaux de Seine vous pouvez consulter le site suivant : http://www.vigicrues.gouv.fr/

(ces informations sont inscrites sur le blog par souci de prévention citoyenne )

CRUE YERRES SEINE RÉVEILLON.  Info prévention citoyenne du jour

Commenter cet article