HABITAT PRÉCAIRE ET PAUVRETÉ. Arrêtons de nous voiler la face en jouant sur les peurs du déclassement social.

Publié le

A lire notamment par tous ceux qui écoutent les oiseaux de mauvais augures , notamment à droite et à l'extrême droite (mais pas seulement), qui jouent sur les peurs du déclassement social de nos concitoyens pour stigmatiser les pauvres.

Honte de voir ainsi s'étaler d'un côté la suffisance des nantis des marchés spéculatifs de la finance et, de l'autre, s'amplifier le long de nos rocades, périphériques, autoroutes ou zones de non droits, les cabanes et campements insalubres ou vivent des milliers d'êtres humains dont un bon nombre d'enfants.

Souvenons-nous des appels de l'abbé Pierre et de Coluche et, cessons de nous voiler la face devant cette réalité quotidienne pour des milliers d'hommes et de femmes dans notre pays.

http://www.metropolitiques.eu/Revendiquer-la-liberte-d-habiter.html

HABITAT PRÉCAIRE ET PAUVRETÉ. Arrêtons de nous voiler la face en jouant sur les peurs du déclassement social.

Commenter cet article