Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 SEPTEMBRE : Ou tout ce que la Maire veut cacher des interventions réelles de vos Elus Gauche Républicaine et Citoyenne !

Publié le par MGRC

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 SEPTEMBRE : Ou tout ce que la Maire veut cacher des interventions réelles de vos Elus Gauche Républicaine et Citoyenne !

~~Gauche Républicaine et Citoyenne – Montgeron (MGRC)

Le Compte-rendu du Conseil Municipal du 17 septembre 2015 mis en ligne par la municipalité est à la démocratie ce qu'un ticket de métro et à l'utilisation d'un droit de transport d'un TGV. Une tromperie sans égale. En juin Sylvie Carillon l'avait annoncé, elle tronquerait les compte-rendus à compter de la rentrée empêchant ainsi les Montgeronnais(es) de pouvoir connaitre la réalités de débats de fond des élus et les véritables enjeux des dossiers présentés à l'assemblée. C'est chose faite. Faut il que cette majorité ait des choses à cacher. (erreurs manifestes, inversion du sens des propos, absence des éléments chiffrés, des correctifs vont être apportés au CR municipal mis en ligne par la ville)

Ci-dessous les votes et interventions de Pierrette PROVOST et Christophe JOSEPH, vos élus de la Gauche Républicaine et Citoyenne.

Conseil Municipal du 17 septembre 2015

2 – Arrêté Préfectoral – Périmètre EPCI (CJ) - (vote pour) Sujet le plus important de ce mandat qui porte sur le devenir de notre territoire et sur les conséquences des gestions antérieures des agglomérations. Cette Délibération confirme 3 points cruciaux :

• La gestion aventureuse en termes d’endettement et de fiscalité de la CAVY de NDA

• L’absence d’un véritable projet de territoire

• Un bilan catastrophique du Président de la CASVS dans la gestion depuis 2 ans de ce dossier stratégique essentiel.

Il suffit pour se convaincre de reprendre les compte-rendu de la srci pour constater un alignement permanent sur une ligne définit par NDA.

Quelques chiffres des impacts du regroupement croupions de la CASVS/CAVY

Fiscalité (lissage sur 4/12 ans)

Fiscalité CASVS CAVY TMP Cout pour HBT/CASVS

CFE 23.79% 24.92% 24.5% +500K€

TH 8.26% 9.33% 8.85% +860K€

TB 0% 2.44% 1.34% +1.3M€

TFNB 4.50% 4.53%

Taddt FNB 33.24% 33.24%

CFE addt 0% 0 %

L’état de la dette CASVS CAVY

Endettement global 8.1 M€ 51.5 M€

Dette/habitant 101€ 562€

Capacité de désendettement 3 ans et 8 mois 17 ans et 8 mois En 2014

Pour la CAVY, 56% à 58.83% des dépenses d’investissement servent à rembourser le remboursement en capital de la dette mais la poursuite de l’endettement continu car 58% des recettes d’investissement proviennent de l’emprunt. Les charges financières représentent 3.80% des charges de fonctionnement pour un total de 1 795 375€.

Un désert en terme de projet de territoire par agglomération et en global. Aucune projection sur l’avenir des besoins des populations des territoires concernés tant en transport, infrastructures, logement, accès à l’emploi, dynamique économique et commerciale, protection de l’environnement, aménagement urbain et routier, gestion des services publics locaux, réduction des fractures sociales, politique de santé publique et de gestion du vieillissement de la population. Absence d’outil de programmation SCOT, PDU et sur CAVY de PLH.

Un bilan désastreux pour ne pas dire un dépôt de bilan de l’action du Président de la CASVS dans la gestion de ce dossier au niveau des instances de la SRCI et un déni de démocratie vis-à-vis des montgeronnais et des élus. 2 réunions d’informations et une consultation sur Draveil le 20 septembre prochain, un silence coupable sur Montgeron. Il est vrai que vous êtes à deux doigts d’atteindre l’objectif qui vous a été fixé lors de votre parachutage en 2008 d’offrir sur un plateau la fiscalité des montgeronnais au député maire de Yerres pour assouvir ses pulsions budgétivores.

En tout état de cause nous voterons donc la délibération de rejet du périmètre croupion fixé par l’arrêté du Préfet de Région mais largement coécrit par vous-même et le président de la CAVY. Les Montgeronnais et plus largement les citoyens de notre agglomération sont en droit d’attendre de leurs élus un engagement plein et entier pour défendre leur droit et intérêt dans le cadre d’un projet d’intérêt général et d’avenir assumé et porté. Ils n’ont que faire de ceux qui cachent leur inaction en se présentant comme victime des décisions des autres. J’ai maintes fois eu l’occasion de le dire, moins de mots et plus d’actes. Ce soir nous avons encore une fois la preuve que la duplicité préside aux destinés de notre ville et de notre agglomération.

3 – Plan de relance investissement (CJ) - (vote pour)

Engagement de soutien aux communes qui s’inscrit dans la continuité des principes mis en place par la gauche au département qui avait mis fin au clientélisme qui préexistait avant 1995. Une modification des critères adopté le 22 juin 2015 qui défavorise les communes urbaines du 91 et rompt le principe d’égalité de traitement des essonniens devant le droit à subvention d’équipements Une priorité donnée à la voierie qui aurait mérité un débat de fond sur un PPI recensant l’ensemble des priorités d’investissement pour notre ville et de recherche croisée des subventions.

4 – Régularisation du montant de la dette compte de gestion.(CJ) -(vote pour) Compte du comptable public – Manque l’historique des emprunts obligataires contractés (probablement avant 1995 et leur motivation)

5 – Non valeurs - (vote pour)

6 – Transfert des dépenses du pole social sur budget CCAS (CJ). (vote contre) Logique de politique sociale de réponse aux besoins qui nécessite la présentation d’un projet et d’une ambition sociale pour le territoire dont nous n’avons aucune présentation ni en terme d’objectif qu’en terme de mode de gestion. (CCAS, Maison de l’amitié, Portage à domicile). Désaccord sur le logement qui est en lien à la politique de l’habitat, de la politique du peuplement, du PLH et de l’aménagement du territoire. Une volonté politique de soutien au parcours résidentiel et d’un renforcement du partenariat avec les acteurs publics et privés de logement. Réitère la demande de transparence sur la politique d’attribution sur le contingent communal depuis mars 2014.

7 – Terres de Chines (PP)- (vote pour) Nous aimerions connaitre le nombre d'adhérents, les tarifs d’adhésion et combien de personnes sont concernées par cette demande. Pouvez-vous nous dire quelles sont les activités et les projets relevant de cette Association, un bilan d’activités serait le bienvenu !

8 – Subvention Astrologie – (vote pour)

9 – Vacations médecin petite enfance (PP) – (abstention)) Les Pédiatres sont difficiles à recruter et c'est fort regrettable pour les Services de la petite Enfance de Montgeron. Nous aimerions savoir : 1- Si le Médecin Généraliste recruté présente une spécialisation particulière en Pédiatrie ? 2- Les missions citées dans la délibération ne relèvent que des interventions de prévention .En ce qui concerne la prise en charge des vaccinations, Mr Durovray a soulevé un problème de pénurie de vaccins au mois d’août, qu'en est-il à présent ? 3- Quel est le nombre de vacations à effectuer par le médecin sur l'année ? 4- Et au final, nous aimerions savoir, quelle convention sera passée entre le Conseil Général et l'ARS dans le cas d'un cofinancement. Nous aimerions voir sur table la délibération concernant le financement du poste crée.

10 – Ecrêtement (abstention)

11 – Coordonnateur publications catégorie B (CJ) – (vote pour) (régularisation d’une situation)

12 - (vote pour) avec plan d’intégration et formation pro Animateurs ALSH

13 – Don de jour de repos (amendement) (CJ) – (vote pour sous reserve du respect de l'engagement municipal d'intégrer un effort de l'employeur) Constat que l’effort de solidarité est toujours porté par les salariés jamais par l’employeur- Législateur légifère dans un contexte d’émotion qui finit par être le moteur des politiques publiques en France. Vide juridique pour la partie employeur sous la pression du MEDEF et organisation patronale. Ne doute pas de l’engagement des agents mais demande un amendement stipulant un effort similaire de la collectivité à du prorata des gestes de solidarité de ses collaborateurs (sous forme d’aménagement du temps de travail, d’autorisation d’absence).

14 – Recrutement Ingenieur Informatique (CJ) – (vote pour) 2eme fois que le CM est appelé à en débattre. Absence de projection d’un plan de déploiement à moyen terme et de réflexion à l’échelle des enjeux de mutualisation (périmètre interco ou métropolitain)

15 /16/17/18 – (vote pour)

19/20/21 – (abstention)

22/23/24/25/26/27/ - (vote pour)

28 – Arrêt projet règlement local de publicité (CJ) – (vote contre) Dossier mal ficelé – concertation bâclée – projection économique non fournit – impact sur les commerces de proximité mal évalués – absence de plan signalétique et évaluation coût – répercussion sur la valeur de transaction des fonds de commerce – L’absence du plan de déploiement et des modalités pratiques et financières d’accompagnement. Perte de ressource de la Taxe Local de Publicité pour la ville restant à confirmer. Des déclarations de soutiens financiers aux commerçants aujourd’hui non évalués et sans outil d’intervention en terme de pilotage. Constat toutefois de la poursuite du démantèlement de la pollution urbaine des panneaux publicitaire qui s’inscrit dans l’action menée depuis 1995 et qui est une bonne chose.

29 – PLU VSG favorable avec réserve (amendement rejeté NPPV) Un territoire en mouvement à nos portes – un lien évident à avoir dans le cadre du maillage d’un PDUI et du maillage coulée verte le long de l’Yerres – Un appui à l’hôpital public et les accessibilités – réaffirmer la nécessité des traversées de seine et du déploiement des infrastructures de transport collectif – Relancer les études de l’avant projet sommaire de la déviation souterraine évaluée à 1 milliards d’euros qui devait déboucher au réveil matin et nous interroge en terme d’aménagement global de ce secteur stratégique. Voter un avis défavorable du PLU de Villeneuve Saint Georges reviendrait à en rejeter tous le points positif en terme, d’aménagement concerté avec Crosne et Montgeron pour l’aménagement des berges de l’Yerres et l’accessibilité en trame verte vers les berges de Seine, et en terme de requalification du programme urbain et sociologique du vieux Villeneuve que nous appelons tous de nos vœux. Préconise un vote favorable sous reserve d’amendement au projet défendant les intérêts de Montgeron en terme environnemental et d’aménagement routier en perspective du prochain contrat de plan Etat Région qui se prépare des aujourd’hui.

30/31 (vote pour)

32 – Centre social (CJ) (vote pour) Un document bien élaboré par une équipe depuis longtemps investit sur le quartier – un bilan social qui confirme un besoin fort d’accompagnement des familles sur le quartier de la foret et un engagement qualitatif de l’action sociale (p15) quelques chiffres 12% allocataires au chômage, 37% en situation d’inactivité, 44% sous le seuil le +bas de revenus, 14.97% des ménages en situation d’impayés de loyer, 71% attributaire de l’APL, 50% impayés de cantine et activités périscolaires du quartier. Fréquentation de l’équipement 50% du quartier 50% extérieurs = mixité ? Qualité des équipes et des projets notamment autour du soutien à la parentalité / valeur de la République (qualité du débat sur la laïcité) , la création d’un réseau d’acteurs territorial, l’intergénérationnel (et pouvoir rester vivre sur Montgeron impôts/ cout service, stigmatisation). Offrir un vrai projet avec des moyens mobilisés et pérenne (PEDT)

33 (vote pour) – CAF – Temps libre –

34 – Subvention politique de la ville (CJ) (vote pour)

35/36/37/38 – (vote pour)

39 - Délibération AMF (CJ) –(vote pour) Reprendre les éléments exacts de la déclaration de l’AMF augmenté des éléments chiffrés d’évolution de la DGF depuis 2010. Rappeler le contexte politique qui s’inscrit dans les politiques budgétaires libérales Européennes – rappel l’engagement 2012 de nicolas Sarkosy qui lui voulait des 2012 ponctionner 2.5 milliards au collectivités locales. Demande à la majorité de ramener le niveau de la fiscalité à la hauteur des pertes réelles de DGF en 2014 et 2015 qui ne représentent pas les 12% d'impots en + dès 2014.

40 – DM BP 2015 (CJ) (vote pour après explication technique) Fonctionnement + 718 200€ Recettes : Sous évaluation de recettes conséquentes notamment taxe addditionnelle 352 657€ et FSRISF 309 000€ - surestimation des recettes de TF et TH 200 000€ - +50 000 de droits stationnement et voie publique Dépenses : 30 000e contrat de services ? DETAILS 49 500€ de frais d’honoraires ? Détails 60 000 frais de nettoyage des locaux ? Autofinancement + 465 700€ Investissements + 1 736 630€ - Frais étude +101 400€ - Installation de voierie + 161 400€ agencement/constructions + 47 800€ Mobilisation emprunt 465 700€ (erreur) autofinancement.

41 – structure modulaire –(vote pour) Location 1 000€ par mois et 6 000€ de frais d'installation.

42 – ingénieur environnement – (CJ) (vote contre) - démantèlement de la fonction publique par le recrutement systématique de contractuel.

43 – Motion Gauche Républicaine et Citoyenne relative aux effectifs du Commissariat et à la convention d'objectifs et de moyens entre l'Etat et la commune (reportée après accord au CM de Novembre pour complément d'information du ministère sur le complément des effectifs à venir)

44 - Motion Montgeron Passionnément - Accueil des réfugiés et réseau des villes solidaires ( au regard de la teneur des échanges NPPV)

Partager cet article

Repost 0

BASSIN DE VIE ET TERRITOIRE PERTINENT - CE DEBAT DONT SONT PRIVES LES MONTGERONNAIS

Publié le par MGRC

BASSIN DE VIE ET TERRITOIRE PERTINENT - CE DEBAT DONT SONT PRIVES LES MONTGERONNAIS

Les lois MAPTAM et NOTRE vont redéfinir les champs d'interventions et des compétences sur les territoires notamment franciliens dont celui de la CASVS et de Montgeron. Au delà des conditions fiscales essentielles dans le débat, il s'agit bien de réfléchir au projet de territoire et donc d'avenir sur lequel nos concitoyens devraient être consultés.

Pour aider à la bonne compréhension des enjeux de notre territoire aux portes de la Métropole du Grand Paris et, au regard du constat de carence d'information des Montgeronnaises et Montgeronnais par le Président de l'agglomération et de la Maire de Montgeron, les élus de la Gauche Républicaine et Citoyenne souhaitent mettre en ligne la documentation nécessaire à votre information afin de vous permettre de vous forger votre intime conviction sur ce dossier.

A lire et découvrir sur le site de métropolitiques :

~Les bassins de vie, à la croisée des découpages institutionnels et des territoires vécus par Mireille Bouleau & Catherine Mangeney, le 28/09/2015

http://www.metropolitiques.eu/Les-bassins-de-vie-a-la-croisee.html

Partager cet article

Repost 0

Tribune : INTERCOMMUNALITE, LE CONSTAT D'ECHEC DE FRANCOIS DUROVRAY

Publié le par MGRC

Tribune : INTERCOMMUNALITE, LE CONSTAT D'ECHEC DE FRANCOIS DUROVRAY

Intercommunalité, le constat d’échec de François DUROVRAY -

Tribune des élus du groupe “La Gauche Républicaine et Citoyenne” Montgeron

Cela fait des mois que nous voulons un débat sérieux sur l’avenir de notre Ville au sein des futurs périmètres intercommunaux en IDF. Aujourd’hui le constat d’échec des options politiques à courte vue devrait amener le 1er adjoint aux finances à tirer les conclusions de ses erreurs stratégiques et l’inciter à oeuvrer pour en diminuer l’impact en terme de fiscalité sur les Montgeronnais.

Après ses +12% sur les impôts locaux en 2014, combien va nous couter son alignement aveugle sur la mauvaise gestion de la dette de son ami Dupont Aignan ? Ayez le courage d’assumer vos choix politiques par l’organisation d’un referendum local en toute transparence. Moins de mots, plus d’actes !

Groupe des élus de la gauche républicaine et citoyenne

Christophe Joseph et Pierrette Provost - alter-republic@netcourrier.com

Partager cet article

Repost 0

CONSULTER LES MONTGERONNAIS SUR LES CONDITIONS DE FUSION DE LA CASVS/CAVY : Une démarche inutile pour la Maire de Montgeron et le Président de la CASVS !

Publié le par MGRC

CONSULTER LES MONTGERONNAIS SUR LES CONDITIONS DE FUSION DE LA CASVS/CAVY : Une démarche inutile pour la Maire de Montgeron et le Président de la CASVS !

Alors que près de 23% du corps électoral de Draveil (4 343 électrices et électeurs) s'est déplacé le weekend dernier dans le cadre de la consultation organisée concernant l'arrêté de périmètre du Préfet visant au regroupement de la Communauté d'Agglomération du Val de Seine (CASVS) et de la Communauté d'Agglomération du Val d'Yerres et a exprimé son rejeté à près de 98%, la Maire de Montgeron persiste et signe au Conseil Municipal puis au Conseil Communautaire, dans son refus de transparence devant les Montgeronnais des conditions de tractations qu'elle mène avec son 1er adjoint et le Président de la CAVY/Député-Maire de Yerres. Ce déni de démocratie et en soi un aveu explicite de la démarche engagée depuis 2008 par Francois DUROVRAY d'une vassalisation territoriale et fiscale des Montgeronnais au seul profit des intérêts du Député Maire de notre circonscription.

Pour comprendre les enjeux, lire ci-dessous la synthèse des interventions de Christophe JOSEPH élus de la Gauche Républicaine et Citoyenne, lors du Conseil Municipal de Montgeron du 17 septembre et lors du Conseil Communautaire de la CASVS du 22 septembre.

Ces interventions tiraient le triple constat, de la mauvaise gestion de l'endettement de Nicolas Dupont Aignan sur la CAVY, de l'absence crucial de projet de territoire des deux agglomérations au sein de l'ensemble francilien, et de la complicité depuis mars 2014 du Président de la CASVS dans la procédure qui débouche aujourd'hui à ce constat d'échec à défendre correctement les intérêts légitimes des Montgeronnais, Vigneusiens et Draveillois :

"– Arrêté Préfectoral – Périmètre EPCI

Sujet le plus important de ce mandat qui porte sur le devenir de notre territoire et sur les conséquences des gestions antérieures des agglomérations .

Une Délibération qui confirme 3 points cruciaux :

• La gestion aventureuse en termes d’endettement et de fiscalité de la CAVY de Nicolas DUPONT AIGNAN

• L’absence d’un véritable projet de territoire

• Un bilan catastrophique du Président de la CASVS dans la gestion depuis 2 ans de ce dossier stratégique essentiel.

Il suffit pour se convaincre de reprendre les comptes-rendus de la crci pour constater un alignement permanent sur une ligne définit par NDA.

Quelques chiffres des impacts du regroupement croupions de la CASVS/CAVY Fiscalité (lissage sur 4/12 ans)

Fiscalité CASVS CAVY Taux Moyen Pondéré A payer par les hbts CASVS

CFE 23.79% 24.92% 24.5% +500K€

TH 8.26% 9.33% 8.85% +860K€

TB 0 % 2.44% 1.34% +1.3M€

TFNB 4.50% 4.53%

L’état de la dette CASVS CAVY

Endettement global 8.1 M€ 51.5 M€

Dette/habitant 101€ 562€

Capacité de désendettement 3 ans et 8 mois 17 ans et 8 mois

En 2014 pour la CAVY, 56% à 58.83% des dépenses d’investissement servent à rembourser le remboursement en capital de la dette mais la poursuite de l’endettement continu car 58% des recettes d’investissement proviennent de l’emprunt. Les charges financières représentent 3.80% des charges de fonctionnement pour un total de 1 795 375€.

Un désert en terme de projet de territoire par agglomération et en global.

Aucune projection sur l’avenir des besoins des populations des territoires concernés tant en transport, infrastructures, logement, accès à l’emploi, dynamique économique et commerciale, protection de l’environnement, aménagement urbain et routier, gestion des services publics locaux, réduction des fractures sociales, politique de santé publique et de gestion du vieillissement de la population.

Absence d’outil de programmation SCOT, PDU et sur CAVY de PLH.

Un bilan désastreux pour ne pas dire un dépôt de bilan de l’action du Président de la CASVS dans la gestion de ce dossier au niveau des instances de la CRCI et un déni de démocratie vis-à-vis des montgeronnais et des élus. 2 réunions d’informations et une consultation sur Draveil le 20 septembre prochain, un silence coupable sur Montgeron.

Il est vrai que vous êtes à deux doigts d’atteindre l’objectif qui vous a été fixé lors de votre parachutage en 2008 d’offrir sur un plateau la fiscalité des montgeronnais au député maire de Yerres pour assouvir ses pulsions budgétivores.

En tout état de cause nous voterons donc la délibération de rejet du périmètre croupion fixé par l’arrêté du Préfet de Région mais largement coécrit par vous-même et le président de la CAVY.

Les Montgeronnais et plus largement les citoyens de notre agglomération sont en droit d’attendre de leurs élus un engagement plein et entier pour défendre leur droit et intérêt dans le cadre d’un projet d’intérêt général et d’avenir assumé et porté. Ils n’ont que faire de ceux qui cachent leur inaction en se présentant comme victime des décisions des autres.

J’ai maintes fois eu l’occasion de le dire, moins de mots et plus d’actes. Ce soir nous avons encore une fois la preuve que la duplicité préside aux destinés de notre ville et de notre agglomération."

Partager cet article

Repost 0

" Prix du Conseil Municipal "

Publié le par MGRC

                " Prix du Conseil Municipal "

Bravo et félicitations aux cyclistes qui ont participé au prix du Conseil Municipal, organisé par l'ECMV.

Comme chaque année, beaucoup de monde pour encourager nos jeunes sportifs .

Publié dans Sport

Partager cet article

Repost 0

21 septembre 1792 : Proclamation de la République

Publié le par le Citoyen Thimèle

Cet article est reposté depuis L'ESPRIT REPUBLICAIN.

Partager cet article

Repost 1

Voter est un droit et aussi un devoir civique.

Publié le par MGRC

Voter est un droit et aussi un devoir civique.

Pour voter aux élections régionales les 6 et 13 décembre, les inscriptions (normalement closes le 31 décembre 2014) ont été exceptionnellement rouvertes. Si vous n'étiez pas inscrit(e), si vous êtes devenu(e) majeur(e) ou avez déménagé depuis le 1er janvier, renseignez-vous vite : service élections au 01.69.83.69.61 et sur http://www.montgeron.fr/Liste-electorale-inscription.html

Publié dans Information municipale

Partager cet article

Repost 0

Bonne semaine à vous tous !

Publié le par MGRC

    Bonne semaine à vous tous !

A chacun d'y voir sa symbolique ;)

Partager cet article

Repost 0

Hommage à Czesław Miłosz, Poète Polonais, prix Nobel de littérature et Homme de combats

Publié le par MGRC

Hommage à Czesław Miłosz, Poète Polonais, prix Nobel de littérature et Homme de combats

Hommage à Czesław Miłosz, Poète Polonais, prix Nobel de littérature et Homme de combats .
Inauguration d'une plaque à sa mémoire, avenue de la Grange ce dimanche.

La ville de Montgeron dévoile  une plaque commémorative en hommage à Czeslaw Milosz qui résidât quelques années sur notre ville, avant que de rejoindre les États Unis, puis revenir finir ses jours dans son pays, la Pologne, Nation chère à ses engagements, depuis son plus jeune âge.
Un parcours d'un citoyen du 20ème siècle avec les fractures de cette période, ses espoirs et ses désillusions, ses combats humanistes et résistant contre toutes les formes d'oppression. Un parcours a méditer pour les jeunes générations à n'en pas douter.

 

http://www.espritsnomades.com/accueil.html

Czeslaw Milosz

Le chantre aux yeux ouverts de la poésie polonaise

 

 

 

 

Milosz

«Je n'ai pas la moindre hésitation à déclarer que Czeslaw Milosz est l'un des plus grands poètes de notre temps, peut-être le plus grand. »Joseph Brodsky.

 

Faut-il dire aussi Czeslaw Milosz hélas, quand on veut désigner le plus grand poète polonais, comme le fit André Gide pour Victor Hugo ? Lui aussi est un peu le Victor Hugo de la Pologne, le barde national.
Tant cette statue du commandeur écrase la littérature polonaise, et que tout se ramène souvent à lui, même maintenant. Son ombre immense s’étend partout, et pour aggraver son cas, il est vraiment un immense poète. Il fut aussi l’archétype du dissident, l’infatigable combattant contre le nazisme et le stalinisme. Il est le chantre de la nation polonaise, l’homme de tous les nobles engagements, de toutes les luttes.
Et puis c’est lui qui nous aura fait découvrir Tadeusz Rózewicz, et il était le cousin de notre cher, très cher, O.V. Lubicz Milosz qu’il défendra inlassablement.
Pour tout cela, et bien d’autres choses encore, Czeslaw Milosz est grand et l’on ne saurait parler de poésie polonaise sans parler de lui et le célébrer comme il se doit.

 

Romancier, poète, essayiste et traducteur, Czeslaw Milosz est à la fois la conscience de la poésie polonaise, et aussi une des plus belles incarnations de l’intellectuel européen. Homme libre, lui qui a dénoncé dans La pensée captive les régimes dictatoriaux communistes, est l’archétype du dissident et de l’homme universel. Celui aussi qui a dénoncé sans cesse l’inhumanité du monde.
Il est celui qui est hanté par le poids de l’histoire, et celui de la condition humaine.


Il avait une haute conception du rôle du poète et de sa mission dans le monde. Il est un poète pétri de morale.
Son Histoire de la littérature polonaise publiée en France nous aura fait découvrir par exemple Tadeusz Rózewicz et tant d’autres. Infatigable passeur, poète au souffle puissant, il est vénéré en Pologne bien sûr, mais aussi dans les pays anglo-saxons. Curieusement, malgré son prix Nobel reçu en 1980, il est presque ignoré en France, excepté pour son roman autobiographique de 1955, Sur les bords de l'Issa, magnifique roman d’initiation et hommage à sa chère Lituanie.


Seuls quelques poèmes, quarante et un, parus dans Enfant de l’Europe sont accessibles en français. Mais ils sont traduits à partir d’une traduction anglaise, qui même si souvent elle est faite par Czeslaw Milosz lui-même, fait perdre bien des éclats à l’original polonais.
Il est plus connu ici comme celui qui a dénoncé la mainmise du pouvoir communiste sur les esprits et jusqu'au quotidien de chacun, que comme poète.
Dissident exemplaire certes, mais poète admirable avant tout.
Interdit de publication en Pologne pendant trente ans, interdit de lecture, car dangereux proscrit pour le régime, quand il décide en 1951 de quitter son poste de diplomate pour s’établir en France, puis en Californie, il était une légende que les Polonais se racontaient sous le manteau.


Son prix Nobel en 1980 est arrivé au milieu des grèves d’automne en Pologne, mais qui pouvait avoir accès à ses écrits, même ses écrits de résistance contre l’hitlérisme ?
« Il était condamné à un lourd silence expiatoire. »
Lui l’exilé s’est reconstruit à l’étranger, en devenant encore plus universel, encore plus humaniste.
Son aliénation comme exilé, son isolement, l’incompréhension de ses compatriotes émigrés comme lui , le poussent d’abord à célébrer ses racines lituaniennes et polonaises, mais aussi pour lui qui n’écrit qu’en polonais, à traduire certains de ses poèmes en anglais pour briser l’enfermement.

« L’exil est le destin du poète d’aujourd’hui, de l’homme-poète moderne, qu’il soit dans son pays ou arraché à l’étranger, loin de ses coutumes familières et de ses croyances…Il faut l’accepter sans pathos, et tout dépend de l’usage que l’on en fera. »
Lui le grand lecteur de la Bible devait sans doute voir dans son exil des analogies au sort du peuple juif, et à Job en particulier.
Pourtant il ne se veut nullement prophète :
« Seigneur Dieu, j'ai aimé la confiture de fraise Et la sombre douceur du corps féminin. Comme aussi la vodka glacée, les harengs à l'huile, Les parfums : la cannelle et les clous de girofle. Quel prophète puis-je donc faire ?»


Pourtant il aura été une sorte de prophète, annonçant la mise en ruines de l’Europe et des consciences. Acteur plutôt que témoin, il lui a été donné d’être un homme véritable, lui qui n’aspirait qu’à être un petit lituanien :
: «Je suis un Lituanien à qui il n'a pas été donné d’être un Lituanien. »


Et il est l’Européen, le moraliste du monde en jachère, écrivant et pensant aussi bien couramment en polonais , lituanien, russe , anglais et français.
Cet esprit de la Renaissance, croyant malgré tout aux livres, aux arbres, aux femmes, à l’humanité, n’aura pas semé sa parole en vain.

 

 

 

 

 

 

Publié dans Culture

Partager cet article

Repost 0

30ème anniversaire du jumelage avec la ville d'Eschborn

Publié le par MGRC

30ème anniversaire du jumelage avec la ville d'Eschborn

Accueil des délégations des villes jumelées pour célébrer le trentième anniversaire du jumelage Eschborn/Montgeron.

Les deux villes ont renouvelé leur serment d'amitié hier soir.

L'amitié Franco-Allemande pour une soirée de concorde universelle et de paix.

Partager cet article

Repost 0