Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

RÉFORME APL : RÉPONSE DÉTAILLÉE DE LA CAF au MRC 91

Publié le

Début Aout, les modalités de calcul de l'attribution des allocations logements ont été modifiées par la loi de finances 2016.Au regard de l'importance financière que cette modification pouvait entrainer en plein été pour de nombreux essonniens, Christophe JOSEPH, 1er secretaire fédéral du MRC (Mouvement Republicain et Citoyen) et élu Montgeronnais avait saisi la CAF pour connaitre le nombre de nos concitoyens touchés par cette mesure et sur les modalités d'accompagnement mises en oeuvre.Vous trouverez ci-joint la réponse très détaillée envoyée par la CAF de l'Essonne et, vos élus Gauche Republicaine et Citoyenne, restent à votre disposition pour tout accompagnement nécessaire si vous êtes concerné par l'application de cette mesure.

RÉFORME APL : RÉPONSE DÉTAILLÉE DE LA CAF au MRC 91
RÉFORME APL : RÉPONSE DÉTAILLÉE DE LA CAF au MRC 91

Partager cet article

Repost 0

MONTGERON MOULIN DE SENLIS. Des questions restées sans réponses ?

Publié le par MGRC

MONTGERON MOULIN DE SENLIS. Des questions restées sans réponses ?

"On expulse et on part en vacances" en laissant les résidents et acteurs du dossier sans réponses ni interlocuteurs fiables et surtout détenteurs du pouvoir de décision : tel semble être la réalité du pouvoir municipal du duo Durovray/Carillon. De la à répondre aux questions posées par les élus Gauche Républicaine et Citoyenne (MRC) depuis le 28 juillet sur les risques juridiques, sociales, financiers,de sécurité des lieux et de projets futurs ..!

A retenir en Aout à Montgeron il n'y a ni Maire, ni 1er Adjoint et les autres ne peuvent décider de rien !

Un article d'Essonne Info intéressant à découvrir sur le lien suivant :

https://www.essonneinfo.fr/91-essonne-info/96333/va-devenir-moulin-de-senlis/

Partager cet article

Repost 0

MONTGERON MOULIN DE SENLIS. Des questions restées sans réponses ?

Publié le par MGRC

MONTGERON MOULIN DE SENLIS. Des questions restées sans réponses ?

"On expulse et on part en vacances" en laissant les résidents et acteurs du dossier sans réponses ni interlocuteurs fiables et surtout détenteurs du pouvoir de décision : tel semble être la réalité du pouvoir municipal du duo Durovray/Carillon. De la à répondre aux questions posées par les élus Gauche Républicaine et Citoyenne (MRC) depuis le 28 juillet sur les risques juridiques, sociales, financiers,de sécurité des lieux et de projets futurs ..!

A retenir en Aout à Montgeron il n'y a ni Maire, ni 1er Adjoint et les autres ne peuvent décider de rien !

Un article d'Essonne Info intéressant à découvrir sur le lien suivant :

https://www.essonneinfo.fr/91-essonne-info/96333/va-devenir-moulin-de-senlis/

Partager cet article

Repost 0

MONTGERON - LA CENSURE MUNICIPALE FRAPPE, LA RESISTANCE CONTINUE.

Publié le par MGRC

MONTGERON - LA CENSURE MUNICIPALE FRAPPE, LA RESISTANCE CONTINUE.

Tribune des élus de la Gauche Républicaine et Citoyenne que la Maire veut censurer :

"L'été 2016 restera celui de tous les coups de force !

La fuite en avant de la majorité est caractéristique de ceux qui promettent sans évaluer, dépensent sans compter, n'entendent plus et n'assument pas leurs responsabilités d'élus.

L'absence de transparence sur les dossiers, EPFIF/Eiffage, Moulin de Senlis, centre administratif/technique, marchés de travaux/prestations et, l'état des finances sont sources d'inquiétudes grandissantes à l'aube d'un nouveau matraquage fiscal.

L'annonce d'un référendum local sur le PLU, sans respect de l'enquête publique et du conseil, est le signe d'une fragilité de ceux qui, faute d'un vrai dialogue, cherchent à légitimer leur abus de pouvoir par une fausse consultation.

POUR NOUS C'EST NON !"

Réponse de Christophe JOSEPH, élu GRC/MRC à la mise en demeure de la directrice de la communication de réduire de 680 à 600 signes la tribune des élus de l'opposition républicaine et citoyenne :

"Il semble évident qu'il en est hors de question. La maire devra donc assumer ses censures car bien évidemment il vous est légalement impossible de ne pas publier une tribune !

Autre hypothèse que la majorité trouve enfin le chemin du bon sens.

Georges Orwell dans 1984 écrivait "La dictature s'épanouit sur le terreau de l'ignorance", en 680 signes nous continuerons à faire vivre cette pluralité de l'information pour que la démocratie demeure une valeur cardinale à Montgeron. Cordialement."

Partager cet article

Repost 0

FÊTE SOLEIL POUR L'ASSOCIATION DES HABITANTS DE L'OLY. Félicitation aux bénévoles et agents municipaux

Publié le

FÊTE SOLEIL POUR L'ASSOCIATION DES HABITANTS DE L'OLY. Félicitation aux bénévoles et agents municipaux
FÊTE SOLEIL POUR L'ASSOCIATION DES HABITANTS DE L'OLY. Félicitation aux bénévoles et agents municipaux
FÊTE SOLEIL POUR L'ASSOCIATION DES HABITANTS DE L'OLY. Félicitation aux bénévoles et agents municipaux
FÊTE SOLEIL POUR L'ASSOCIATION DES HABITANTS DE L'OLY. Félicitation aux bénévoles et agents municipaux

Ce 12 aout présent la fête de l'association des habitants de l'Oly et partager le plaisir des petits et des grands dans ce moment de partage. Toujours un moment tres convivial dont il faut féliciter les bénévoles une nouvelle fois mobilisés pour animer leur quartier. Remerciement également aux équipes d'animateurs de la direction des sports qui agissent tout l'été auprès des enfants et jeunes de Montgeron avec peu de moyens.

Partager cet article

Repost 0

DÉMOLITION ANGLE RUE DU GUÉ/J.JAURES. Les riverains enfin en sécurité.

Publié le

DÉMOLITION ANGLE RUE DU GUÉ/J.JAURES. Les riverains enfin en sécurité.
DÉMOLITION ANGLE RUE DU GUÉ/J.JAURES. Les riverains enfin en sécurité.
DÉMOLITION ANGLE RUE DU GUÉ/J.JAURES. Les riverains enfin en sécurité.
DÉMOLITION ANGLE RUE DU GUÉ/J.JAURES. Les riverains enfin en sécurité.
DÉMOLITION ANGLE RUE DU GUÉ/J.JAURES. Les riverains enfin en sécurité.
DÉMOLITION ANGLE RUE DU GUÉ/J.JAURES. Les riverains enfin en sécurité.
DÉMOLITION ANGLE RUE DU GUÉ/J.JAURES. Les riverains enfin en sécurité.
DÉMOLITION ANGLE RUE DU GUÉ/J.JAURES. Les riverains enfin en sécurité.

En cette journée les ruines implantées sur le terrain à l'angle de la rue du Gué et l'avenue Jean Jaures ont été enfin détruites. Cela fait déjà plusieurs mois que les riverains et Christophe JOSEPH (élu MRC) attiraient l'attention de la municipalité sur les risques de péril que representait cette friche.

Lors de la réunion de présentation du projet de logements du groupe I3F, puis lors des deux dernières réunions de quartier, le principe en avait été annoncé mais la réalisation se faisait attendre.

Apres une relance récemment faite sur l'urgence de procéder à cette démolition dans les meilleurs délais, nous ne pouvons que nous satisfaire que le bon sens ait fini par l'emporter avant une rentrée qui s'approche.

Reste maintenant à la municipalité à organiser une nouvelle réunion de présentation du permis de construire déposé par le groupe I3F afin de pouvoir confirmer la prise en compte des modifications proposées notamment par les élus GRC/MRC tant sur le plan du nombre de parkings et leur accessibilité, que sur la création d'une voie de circulation douce et trame verte le long de la voie SNCF.

A suivre.

Partager cet article

Repost 0

MOULIN DE SENLIS. Une exigence de transparence totale !

Publié le par MGRC

MOULIN DE SENLIS. Une exigence de transparence totale !

Quinze jours après la mise en œuvre de l'expulsion des résidents du Moulin de Senlis, bien des questions restent non traitées. Sur ce dossier sensible, tant pour les familles expulsées que sur les engagements juridiques et financiers pris par la commune, les élus Gauche Républicaine et Citoyenne (MRC) demandent une transparence totale sur la situation réelle. C'est en ce sens que Christophe JOSEPH a demandé hier à la Maire, la communication complète des pièces relatives à la gestion de ce dossier depuis son origine.

"Madame la Maire ;

Vous avez fait, courant Juillet, procéder à l'expulsion des résidants du Moulin de Senlis en vertu de votre arrêté de péril éminent.

Hormis l'absence de réponses à ce jour aux questions soulevées par le groupe GRC (MRC), lors du conseil municipal du 5 juillet dernier et dans notre courriel du 28 juillet, notamment sur les conséquences juridiques, sociales et financières pour la commune et les personnes expulsées, je vous demande de bien vouloir nous faire parvenir dans les meilleurs délais le fond de dossier complet concernant les procédures et actes juridiques engagés depuis l'origine, les courriers relatifs à vos prises de position et propositions concrètes, ainsi que celles de votre premier adjoint (et prédécesseur) et de votre adjoint à l'urbanisme depuis mars 2014.

De la même manière, je vous demande de bien vouloir nous communiquer l'état des engagements des dépenses réalisés (et en cours) par la commune sur ce dossier et les évaluations prévisionnelles pour les prochains mois.

Je vous demande aussi la communication d'un état des lieux complet sur la situation des familles expulsées, leurs conditions de relogement et les dispositions prises pour la rentrée septembre, notamment pour les enfants scolarisés sur notre ville.

Enfin il me semble utile de nous communiquer les dispositions prises au titre de la sécurisation des lieux, ainsi que les modalités de prise en charge par la commune de ce sujet pour les prochains mois.

Ne doutant pas que vous aurez à cœur de garantir une transparence complète sur l'action de notre collectivité dont vous assurez l'exécutif, je vous prie de croire, madame la Maire, en l'expression de ma considération républicaine.

Cordialement

Christophe JOSEPH

Pdt groupe GRC (MRC) "

Partager cet article

Repost 0

DEMOCRATIE LOCALE A MONTGERON. Saisine de la Préféte de l'Essonne

Publié le par MGRC

DEMOCRATIE LOCALE A MONTGERON. Saisine de la Préféte de l'Essonne

" L'amour de la République, dans une démocratie, est celui de la démocratie ; l'amour de la démocratie est celui de l'égalité. " Montesquieu - De l'esprit des lois

A Montgeron la coupe est pleine pour l'ensemble des élus de l'opposition au sein du conseil municipal. Réduction des droits d'expression, irrespect total des obligations légales d'information, de communication et de réponses sur les actes de gestion de la ville, outils de communication de la commune mis au service exclusif des ambitions permanentes de la Maire et de son premier adjoint au détriment de l'intérêt général, irrespect des règles élémentaires applicables pour reconnaitre les droits certes des élus mais aussi des citoyens à faire jouer leur droit de contrôle, absence de travail au sein des commissions municipales pourtant obligatoires : la liste est longue des manquements de la Maire, de son premier adjoint et de sa majorité silencieuse, dans leur manière de mener les affaires de notre ville.

Les élus de l'opposition ont donc décidé de saisir la Préfète de l'Essonne sur ces dérives incessantes avant que de n'engager les éventuels recours devant le tribunal administratif.

Ci-dessous le courrier envoyé le 28 juillet dernier à la Préfète de l'Essonne.

DEMOCRATIE LOCALE A MONTGERON. Saisine de la Préféte de l'Essonne
DEMOCRATIE LOCALE A MONTGERON. Saisine de la Préféte de l'Essonne
DEMOCRATIE LOCALE A MONTGERON. Saisine de la Préféte de l'Essonne

Partager cet article

Repost 0

MODIFICATION DES REGLES D'ATTRIBUTION DES APL. Les élus MRC saisissent la CAF de l'Essonne sur les conditions d'information des ayants droits..

Publié le par MGRC

MODIFICATION DES REGLES D'ATTRIBUTION DES APL. Les élus MRC saisissent la CAF de l'Essonne sur les conditions d'information des ayants droits..

"Madame la Directrice

CAF de l'Essonne

2 impasse du Télégraphe

91 013 EVRY Cedex

Montgeron le 3 Aout 2016

Madame la Directrice ;

La réforme des règles d'attribution de l'aide personnalisée au logement est applicable depuis le 1er aout et impactera les attributaires essonniens qui selon vos chiffres sont près de 53 000 ayants droits.

Si l'on intègre l'ensemble des dispositifs concernant les aides au logement, ce sont 88 000 essonniens qui sont aujourd'hui concernés par l'attribution d'une aide mensualisée et qui du fait de la réforme en cours, peuvent ne plus en être destinataires dès cette période estivale.

Au regard des incidences financières, sociales et humaines que peut entrainer pour certaines familles ou personnes seules (notamment âgées), la mise en application de ces nouvelles modalités de calcul des droits :

  • Pouvez vous nous faire connaitre qu'elles ont été les mesures prises en terme d'information préalable des attributaires et d'accompagnement des allocataires concernés ?
  • Pouvez vous nous indiquer quel impact aura cette mesure sur les Essonniens ville par ville afin que puisse être mis en œuvre une approche individualisée des situations notamment par l'intermédiaire des CCAS communaux ?
  • A quelques jours de la reprise de la rentrée universitaire, pouvez-vous nous indiquer ce que cette mesure génère comme impact pour les étudiants attributaires sur notre Département ?

Vous remerciant par avance pour les réponses que vous pourrez apporter et ne doutant pas de l'engagement de la CAF de l'Essonne à satisfaire dans les meilleures conditions l'ensemble des allocataires, je vous prie de croire, Madame la Directrice, en l'expression de notre considération respectueuse.

Christophe JOSEPH

1er Secrétaire Fédéral MRC (Mouvement Républicain et Citoyen) 91

Conseiller Municipal et Communautaire de Montgeron."

Pour plus d'informations

"L'aide personnalisée au Logement est une aide financière octroyée par la Caf.

Définition d'APL

L'aide personnalisée au logement (APL) est une aide financière accordée par la Caisse d'allocations familiales (Caf) pour permettre à ceux qui remplissent les conditions pour en bénéficier de réduire le montant de leur loyer ou de leur mensualité de remboursement de prêt immobilier.

Plusieurs conditions sont à remplir pour être éligible à l'APL. Parmi les critères auxquels satisfaire, certains sont liés au logement pour lequel l'APL est demandée. Il doit en effet s'agir de votre résidence principale : vous ne pouvez pas bénéficier de l'APL au titre de votre résidence secondaire.

Autre impératif : le logement doit se trouver en France. L'habitation pour laquelle l'APL est requise doit également répondre à certains critères de décence et de conditions minimales d'occupation. Le logement doit notamment comporter au moins une pièce principale offrant une surface habitable de 9 mètres carrés et une hauteur sous plafond minimale de 2,20 mètres ou, à défaut, un volume habitable de 20 mètres cube.

Il existe d'autres conditions d'attribution de l'APL en rapport, cette fois-ci, avec le demandeur lui-même. Vous pouvez formuler une demande d'APL si vous êtes locataire ou sous-locataire (en cas de sous-location, celle-ci doit être déclarée au propriétaire) d'une habitation conventionnée, c’est-à-dire ayant fait l'objet d'une convention entre son propriétaire (l'organisme en charge de la gestion du logement) et l'Etat.

Vous pouvez aussi prétendre à l'APL si vous êtes propriétaire, à condition d'avoir bénéficié d'un prêt conventionné ou d'un prêt d'accession sociale.

Vous pouvez également faire une demande d'APL si vous résidez en foyer d'hébergement.

Enfin, pour être éligible à l'APL, il faut remplir des conditions de ressources : vos revenus ne doivent pas dépasser un certain plafond qui varie en fonction de la composition de votre foyer et de la zone géographique dans laquelle se situe le logement au titre duquel l'APL est sollicitée.

Simulation APL

Le site Internet de la Caf met à la disposition des internautes un simulateur d'APL / https://wwwd.caf.fr/wps/portal/caffr/aidesetservices/lesservicesenligne/estimervosdroits/lelogement/ .

Quelques renseignements simples sur la composition du foyer et ses ressources permettent d'obtenir en quelques clics une estimation de l'APL à laquelle prétendre.

Parmi les informations que vous devrez renseigner pour connaître le montant de votre APL éventuelle figurent votre code postal, les conditions d'occupation de votre logement (si vous êtes locataire, si vous accédez à la propriété...), la nature du logement (logement indépendant ou chambre louée chez un particulier)...

Lors de la simulation de l'aide au logement, on vous demandera également si vous occupez le logement seul(e), avec votre conjoint(e) ou avec la personne avec laquelle vous vivez en concubinage, si vous le louez meublé, s'il est conventionné, quel est le montant de votre loyer... Le site web de la Caf vous permet également de faire votre demande d'APL en ligne.

Calcul de l'APL

Le calcul de l'APL prend en compte plusieurs paramètres : - les ressources du foyer - la composition du foyer - la situation professionnelle du ou des demandeurs - la localisation géographique du logement - la date de signature du prêt si l'APL est sollicitée par un accédant à la propriété. A noter que les ressources retenues pour le calcul de l'APL sont celles de l'avant-dernière année précédant la demande d'APL (ressources 2014 pour l'APL 2016).

Toutes les ressources du foyer sont prises en compte, quelle que soit la situation des membres qui le composent (concubinage, PACS, mariage, etc.). Les ressources des personnes résidant avec le demandeur depuis plus de 6 mois à la date de la demande ou au début de la période de versement de l'APL sont également prises en compte. Les ressources auxquelles il est fait référence ici correspondent aux revenus nets catégoriels des personnes évoquées ci-dessus. Autrement dit, les salaires, revenus fonciers... corrigés des charges, comme une pension alimentaire versée, et des abattements fiscaux éventuels (ceux accordés aux plus de 65 ans, aux personnes invalides...).

A partir du 1er octobre 2016, le patrimoine des allocataires sera pris en compte dans l'évaluation des ressources. Autrement dit, les allocataires qui disposent d'une résidence secondaire verront la valeur de celle-ci comptabilisée ce qui aura pour conséquence de réduire, voire de supprimer, le montant de l'aide à laquelle ils avaient droit.

Plafond de l'APL

Les loyers pris en compte pour le calcul de l'APL le sont dans la limite d'un certain plafond. Ce dernier dépend de la zone géographique dans laquelle se situe votre logement ainsi que de la composition de votre foyer.

Voici les plafonds de loyers applicables pour les prestations dues jusqu'au mois de septembre 2016 inclus.

APL de l'étudiant

Les étudiants sont particulièrement concernés par les demandes d'APL. Ils sont en effet nombreux à exprimer le besoin de se loger à proximité de leur université, sans bénéficier, ou très peu, de ressources. Mais un rapport parlementaire publié début 2015 prévoyait de resserrer les critères d'attribution de l'APL. Les 500 000 étudiants qui perçoivent chaque année l'APL seraient les premiers impactés."

"Le calcul des aides au logement (Als, Alf, Apl) évolue à compter du 1er juillet 2016 pour les locataires bénéficiaires d’une aide au logement*.

La composition de la famille, le montant du loyer et la zone géographique sont désormais étudiés pour déterminer le droit à une aide au logement.

L’objectif est de mieux encadrer le versement des aides au logement. En qualité de locataires, sont également concernés les colocataires, sous-locataires et locataires de chambres, y compris de chambres meublées. De nouveaux montants plafonds de loyer, tenant compte de la taille de la famille, sont fixés.

Le montant de l’aide au logement diminue lorsque le loyer pour une personne vivant seule est compris entre : 995 € et 1 171 € par personne en zone 1 (Paris et sa petite couronne) ; 638 € et 791 € par personne en zone 2 (les grandes agglomérations) ; 598 € et 741 € par personne en zone 3 (toutes les autres communes).

L’aide au logement est supprimée lorsque le montant du loyer pour une personne seule dépasse : 1 171 € par personne en zone 1 ; 791 € par personne en zone 2 ; 741 € par personne en zone 3. Ne sont pas concernés par cette nouvelle mesure : les personnes en situation de handicap et les parents d’enfants en situation de handicap (avec un droit à l’Aah ou à l’Aeeh) ; les personnes résidant en foyer, foyer de personnes âgées ou invalides, maison de retraite, centre de long séjour, foyer de jeunes travailleurs et résidence sociale. Les aides étant versées à terme échu, l’impact sur le droit de juillet 2016 sera perceptible sur le paiement intervenant en août 2016.

Les allocataires concernés par une baisse ou une suppression de droit recevront courant juin un courrier le leur indiquant. Ils pourront visualiser leur nouveau droit sur caf.fr à l’espace Mon Compte.

Merci de votre compréhension. * art. 140 de la loi de finances 2016"

Publié dans Social

Partager cet article

Repost 0

MOULIN DE SENLIS. Après l'expulsion, protéger ce site de la spéculation des opérateurs immobiliers par un véritable projet culturel d'intéret general !

Publié le par MGRC

MOULIN DE SENLIS. Après l'expulsion, protéger ce site de la spéculation des opérateurs immobiliers par un véritable projet culturel d'intéret general !

"Et maintenant que vais-je faire?" pourrait paraphraser la Maire de Montgeron, tant le flou demeure sur ses intentions pour le devenir de site du Moulin de Senlis.

Interrogé lors du dernier conseil municipal par Christophe JOSEPH (élu MRC) la réponse apportée par son 1er adjoint, pouvait laisser à entendre qu'il pourrait y avoir un à deux locaux destinés aux activités de la vie de quartier et à la culture. Cependant la réflexion sur l'essentiel était d'engager une recherche d'un partenaire privé en vue de réaliser une opération immobilière de standing.

Contre ce bradage innommable à des intérêts privés en recherche de spéculation immobilière et, ce, après apurement de la situation sur fonds communaux et donc publics, Christophe JOSEPH a proposé qu'un travail soit rapidement engagé avec le Conseil Départemental, le Conseil Régional, l'Agglomération et l'Etat (notamment le ministère de la Culture) pour qu'une offre alternative publique puisse être montée.

Il a proposé au nom des élus MRC que ce site magnifique puisse favoriser la création d'une dizaine d'appartements en résidence temporaire d'artistes (sur le modèle des résidences d'artistes d'Auvers-sur-Oise), une acquisition/transformation/réhabilitation(sur le modèle de l'acquisition du château et du parc de Méry-sur-Oise), avec création de galeries d'exposition et salles de conférence, d'un centre de ressources et de recherches notamment au regard de la richesse historique des lieux en lien avec la communauté orthodoxe, et enfin d'un espace guinguette/restauration pour les périodes estivales géré en délégation de service public. (voir les liens)

Lors d'une rencontre sur site avec le prêtre de l'église de Saint Séraphin de Sarov, il est bien confirmé que la parcelle d'assise de l'église restera la propriété exclusive de la paroisse orthodoxe, toutefois les conditions d'usage du lieu de culte et des activités éducatives et culturelles restent à ce jour compliquées par la suppression des locaux annexes de stockage, de restauration et de réunion qui préexistaient dans les locaux expulsés. De la même façon, les conditions actuelles de stationnement et d'accès ne garantissent en rien la sécurité pour les fidèles et la tranquillité publique pour les riverains du quartier les jours de manifestation religieuse.

Il semble, une nouvelle fois, que l'absence de vision d'ensemble dans la gestion des dossiers municipaux et des sites concernés par les interventions mandatées par la Maire, crée une situation qu'il convient de régler dans les meilleurs délais.

Deux solutions peuvent répondre immédiatement à la question du stationnement et de la sécurité, en attendant de disposer d'un projet d'ensemble dans lequel ces questions devront être traitées. La première pourrait consister à l'arrêt de l'aménagement du verger au droit du Moulin de Senlis par le SYAGE et à la réalisation d'une surface plane stabilisée et fermée, uniquement dédiée au stationnement les jours de manifestations particulières et de culte. La seconde pourrait consister en l'aménagement temporaire d'un espace équivalent sur la propriété de l'agglomération VYVS avec un accès arrière au lieu de culte mais sans aucun doute avec un coût plus élevé.

Haut lieu d'histoire et bâti datant du XVème siècle, le Moulin de Senlis est un joyau du patrimoine Montgeronnais mais aussi de l'histoire de la communauté Russe avec notre ville et avec la France. Il convient donc aujourd'hui de laisser les marchands du temple aux portes de ce patrimoine et d'agir avec volontarisme pour qu'un véritable projet d'intérêt général sorte rapidement.

Un partenariat public/privé pourrait tout aussi bien convenir sachant toutefois qu'une telle hypothèse devrait laisser une majorité de l'équipement à des vocations d'utilisation publique et/ou parapublique.

ci-joint :

MOULIN DE SENLIS. Après l'expulsion, protéger ce site de la spéculation des opérateurs immobiliers par un véritable projet culturel d'intéret general !
MOULIN DE SENLIS. Après l'expulsion, protéger ce site de la spéculation des opérateurs immobiliers par un véritable projet culturel d'intéret general !
MOULIN DE SENLIS. Après l'expulsion, protéger ce site de la spéculation des opérateurs immobiliers par un véritable projet culturel d'intéret general !
MOULIN DE SENLIS. Après l'expulsion, protéger ce site de la spéculation des opérateurs immobiliers par un véritable projet culturel d'intéret general !
MOULIN DE SENLIS. Après l'expulsion, protéger ce site de la spéculation des opérateurs immobiliers par un véritable projet culturel d'intéret general !

Publié dans Culture

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>